Notes importantes sur votre sécurité

La Toile et la démocratisation massive de la photographie rendent cette dernière accessible à tous. Il en va de même pour le mannequinat qui, plus que jamais, semble à porté de main. Tous et chacun sont en mesure aujourd'hui de tenter sa chance en se construisant sans frais un portfolio. Qu'il s'agisse de travailler avec un artiste ou un photographe, la Toile facilite comme jamais la diffusion de son CV, augmentant de fait les possibilités de collaborations.

Mais comme la Toile est par définition anonyme, il faut demeurer alerte pour éviter les «indésirables» (le mot est pudique!). Voici quelques principes pour vous aider à juger des offres de collaboration que vous pouvez recevoir. Il n'y a pas de pensée magique: la décision de collaborer avec un artiste ou un photographe vous revient. Soyez vigilant(e)!

- Demandez toujours plusieurs références (modèles, maquilleurs, coiffeurs). C'est la règle numéro «un». Ainsi, en contactant d'autres modèles vous serez en mesure d'avoir une meilleure idée de l'artiste ou du photographe avec qui vous êtes sur le point de travailler. De plus, avec ces références, vous pourrez mieux juger de son travail (voir d'autres portfolios). Il ne faut donc pas hésiter à contacter d'autres professionnels dans votre enquête.

- Faite une recherche avec google. C'est fou tout ce qu'on peut trouver sur quelqu'un. Si vous ne trouvez rien — pas de Facebook, pas de ModelMayhem, pas de Myspace, pas de site internet personnel, etc. —, dites non. Et demandez toujours des références.

- Ne donnez jamais vous coordonnées à quelqu'un que vous ne connaissez pas. Ne mettez pas vos coordonnées sur votre profil. Obtenez les coordonnées de l'artiste; cela est une façon indirecte d'effectuer des vérifications. Par exemple, avec un nom et un courriel, Google vous peut vous permettre de trouver des commentaires à son sujet (forums, sites spécialisés, etc.).

- Utilisez un courriel neutre (ex.: mj_modele@...) et évitez des adresses comme easygirl@..., pinky@... car c'est envoyer une image pour le moins ambigüe de vous-même.

- Soyez précis sur la nature des photos qui seront prises et sur leur finalité (contexte commercial, personnel, etc.). Il en va de même sur le lieu de la prise de vue. Refusez tous changements non discutés au préalable. Soyez clair sur vos limites et sur le travail que vous êtes prêt à faire. Respectez en tout temps vos limites, et ce peu importe ce qu'on peut en penser. Refusez toute forme de pression.

- Une rencontre préparatoire dans un café ou un restaurant peut constituer une étape supplémentaire pour mieux connaître l'artiste ou le photographe avec lequel vous êtes sur le point de collaborer. Mais soyez conscient des limites d'une telle rencontre.

- Dite à quelqu'un de votre entourage (ami, famille) où vous serez et avec qui. Dites-lui aussi quand commence la séance et quand elle doit se terminer. Vous pouvez aussi vous faire accompagner par quelqu'un. Mais rappelez-vous qu'être accompagné n'est pas une garantie absolue de protection. Si un photographe refuse d'emblée la présence d'un accompagnateur, c'est peut-être un indice important...

- Soyez autonome en matière de transport de façon à pouvoir quitter une séance de photo sur-le-champ si les conditions devaient changer.

- Votre première séance de photo avec un photographe peut se faire préférablement dans un lieu public.

- Vous avec un doute? Dite non! Vous n'aimez pas trop le travail de l'artiste/photographe qui vous contacte? Dite non! Il ne faut pas avoir peur de dire non pour une raison fort simple: il y a une armée de photographes qui se cherchent des modèles!

- Si c'est trop beau pour être vrai, dite non!

- Il est de loin préférable de signer une entente quant à l'utilisation finale des photographies. Donner son temps en échange de photo, c'est une chose. Donner son temps et voir les photos finir dans un contexte commercial est une autre. [des modèles de contrats seront bientôt ajoutés]

Votre sécurité est de votre responsabilité. À vous d'y voir.